Tartine n°1 | Les compliments racistes (180sec de lecture)

180 secondes.
C’est le temps que cette lecture va vous prendre avec à la clé, peut-être un début de réflexion autour d’une réelle problématique: le compliment raciste.
Avant tout, parce qu’on n’est pas des sauvages, je me présente vite fait:
Moi c’est Natinat, noire comme la nuit, citoyenne suissesse depuis 27 printemps.
Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que les temps ont passablement changé depuis l’époque où j’étais la seule aux cheveux crépus dans la cour de récré!
De nos jours on est carrément passé à la ‘génération Obama’, avec les chemises en wax de chez H&M comme dress code général et Nicki Minaj featuring David Guetta dans toutes les oreilles. C’est beau, le métissage culturel.
Bon, en ce qui nous concerne on n’a pas eu le choix, on était noirs avant que ce soit cool. D’ailleurs on n’a pas attendu qu’Ariana Grande et Sam Smith inventent le R&B pour en écouter, pas attendu sur Kim Kardashian pour assumer nos culs bombés.
Ceci dit, le racisme, c’était quand même mieux avant tous ces joyeux lurons.
On devait pas y réfléchir à deux fois pour trouver des punchlines recadrantes à l’intention du concierge Jean-Michel Fachaux et ses remarques affligeantes (« Dis donc Madame, des voisins se sont plaints! Je vous signale qu’à 22h il faut ranger les djembés!!! ») – là on savait tout de suite à qui on avait à faire.
Seulement aujourd’hui la donne a changé, nous voilà souvent désemparés face à un virus qui a muté au gré du temps et des gens, qui s’installe là où on ne l’attendait pas, parfois jusque dans les espaces entre les mots d’une réflexion qui se veut valorisante.
« T’es super belle pour une noire »
HEU… PARDON?!
Blaise-Arnaud (nom d’emprunt), tout émoustillé d’avoir embrassé sa première négresse, laisse échapper un « compliment ».
Quand on vous disait de tourner « 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler », c’était pas une invitation à rouler des pelles comme prélude à l’absurdité d’une parole déplacée.
Aussi, chers amis, je crois qu’il est l’heure.
L’heure de se servir un peu plus souvent du bon sens dont on nous a supposément tous gratifié.
J’entends encore que les « mentalités ont évolué ».
Si aujourd’hui j’ai le droit d’entrer dans une bibliothèque, le droit de m’asseoir à l’avant du bus dans ce coin-ci du monde, je n’y vois là aucun signe d’évolution – plutôt un retour tardif aux principes élémentaires d’humanité.
L’élite autoproclamée revient peu à peu à la raison, une prise de conscience qui leur aura pris 400 ans, quand même, avec des petites rechutes occasionnelles de la part de la descendance comme par exemple dans un « Tu sais, toi t’es pas comme les autres noirs » qu’on m’a déjà servi en pensant sincèrement que ça illuminerait ma journée…
Mais bon, j’suis pas amère hein! Tous les jours, l’interaction avec mes frères et soeurs ‘mindele’ me ravit davantage.
Et si vous êtes l’un d’entre eux, je vous remercie tout spécialement de m’avoir accordé 180 secondes de votre existence.
Ça prouve bien que vous êtes super ouverts, pour des blancs.

15 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. charef dit :

    Vos idées noires donnent du caractère à mes pâles pensées. Rires . J’ai aimé votre Tartine n° 1. Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Natinat dit :

      Toujours très enthousiaste et heureuse de découvrir à quel point ce texte est bien reçu par les rouges, les violets, les verts et surtout les blancs. Merci beaucoup!

      Aimé par 1 personne

  2. clem dit :

    Excellent ma belle 😀
    Gros bisous
    À très vite
    Clem ❤

    J'aime

    1. Natinat dit :

      Merci beaucoup la petite fée!!! ♥

      J'aime

  3. Stéphane dit :

    Moi je suis pas « blanc » je suis rose….😉

    Aimé par 1 personne

    1. Natinat dit :

      Dommage! Blanc VS Rosé, y’a pas photo, je prends le Blanc.

      J'aime

  4. mememe2u dit :

    Putain, 180 secondes, c’est vache. Même si c’est presque 3 minutes. On est à l’époque du Tweet, et de l’attention à l’avenant. Y m’a fallu au moins 240 secondes, et des tas de minutes, pour lire ton blog. Y’a plein d’mots là-dedans. Au moins comme dans 4 Tweets mis bout à bout. Ou 6. Des tas d’mots bien ficelés. Ouah la vache, t’écris bien ! (non, j’ai pas dis « pour une noire »).

    Merci !
    Un rubicond

    Aimé par 1 personne

    1. Natinat dit :

      J’ai mis 4 jours à lire ce commentaire tellement il est long. On a pas idée de pondre des tartines pareilles en 2017. Et puis faut faire gaffe, y’a des risques que ça fasse plaisir et même rire celle à qui c’est adressé.

      PS: si on se croise un jour, je me disais qu’on pourrait chanter « en roooouge et nooooir » ok? Non? Ok.

      J'aime

  5. Noëlly dit :

    J’adore!

    Aimé par 1 personne

    1. Natinat dit :

      OOOH NONI😘😘😘😘

      J'aime

  6. ssegning dit :

    Propre !

    J'aime

  7. oldpoet56 dit :

    Lol, I like your sense of humor, if you don’t mind this old honky saying such a thing. To me, racism is one of the most ignorant traits that any person can have, it sickens me to my Soul.

    J'aime

  8. oldpoet56 dit :

    I forgot to mention it a moment ago, but I am going to reblog this article for you.

    J'aime

  9. oldpoet56 dit :

    A reblogué ceci sur Truth Troubles.

    J'aime

Un commentaire à faire? Fais-toi plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s